sans le moindre scrupule
mais avec le plus grand raffinement

d'après l’opéra du dragon de Heiner Müller

spectacle (de jadis)

 

Adaptation et mise en scène : Maïa SANDOZ

 

Avec Mona ABDEL HADI, Élisa BOURREAU,
Vincent FURIC, Paul MOULIN, Céline PÉROT
et des papillons…

Collaboration Artistique et Scénographie :
Paul MOULIN et Catherine COSME

Pour sauver Elsa, Lancelot défie le Dragon.
Le monstre et ses conseillers doivent établir rapidement
une stratégie afin de vaincre ce héros professionnel,
qui traîne avec lui une solide réputation.

Apparaître sous mille incarnations ?
Combattre à coup de déchets toxiques et d’aides alimentaires ? Soudoyer le demi-dieu et achever ses soutiens à grand renfort
de licenciements économiques ? Et ensuite ?
Parviendront-ils à étouffer l’espoir qu’il a fait naître ?
Sous l’apparente naïveté d’une fable affleure les thèmes
du pouvoir et de l’asservissement.

Un moment optimiste et poétique sur la corruption
et l’innocence. Une féerie pour ce qu’elle laisse encore espérer.

Nous explorerons l’asservissement volontaire comme posture comique,
et puis il y aura un brasier, des papillons, un dragon polymorphe,
des héros invisibles, invincibles, un lion philanthrope,
un combat sous-marin…
C’est, nous l’avouons sans honte, ce qui nous enthousiasme
au théâtre : la démesure.
Car elle sera toujours le feu de notre joie !
MAIA SANDOZ