la compagnie

 

 

L’Argument existe depuis 2006.En 2016, nous sommes en résidence au Théâtre de Rungis pour 3 saisons.

Nous proposons un théâtre d’acteurs, joyeux et collectif. Nous défendons des dramaturgies exigeantes, radicales et effarantes, un théâtre de proximité (physique, politique, émotionnel) en mettant en place des dispositifs qui questionnent le rapport aux spectateurs.

Les objets que nous créons sont polymorphes (théâtre, performances, cinéma, atelier), notre goût est prononcé pour des oeuvres dont les sujets tournent de manière récurrente autour de l’illusion, l’identité, la liberté. Des textes souvent drôles, toujours implacables qui nous autorisent à interroger le processus de représentation. Pas de vision a priori, mais de la recherche, de la fouille, du travail en amont d’une création indissociable de nos vies.

Et sur les plateaux, des corps ludiques, travestis, monstrueux, ambivalents : Adèle HAENEL, Blanche GARDIN, Serge BIAVAN, Aurélie VERILLON, Paul MOULIN, Maïa SANDOZ, Gilles NICOLAS, Vincent FURIC, Celine PÉROT, Michel DURANTIN, Hakim ROMATIF, James JOINT, Mona ABDEL HADI, Sinan BERTRAND, Elsa JOLY, Aymeric DEMARIGNY, Maxime COGGIO, Christophe DANVIN, Cyrille LABBE, Elisa BOURREAU, entre autres…

Nous revendiquons non seulement le théâtre comme espace public, mais aussi comme temps public. Nos propositions sont conviviales,la représentation commence toujours quand on pousse la porte du théâtre, nous ne nous départirons jamais de l’échange sous toutes ses formes (ateliers, débat, apéro, banquet) et des joies qu’il procure.

Nous poursuivons sans relâche la réflexion sur la pratique,
l’éthique, l’esthétique, des arts vivants aujourd’hui.
Nous sommes constamment à la recherche des meilleurs moyens
de mutualisation des outils et des expériences, et conservons toujours notre disponibilité et notre sensibilité d’artistes à l’imprévu et au transitoire.

En 2002 nous co-réalisons notre premier court-métrage.
et nous écrivons aujourd'hui notre premier long-métrage.
En 2005, nous sommes co-fondateurs de La Générale, laboratoire artistique et politique, fabrique de culture,  située à Paris, nous en serons co-directeurs pendant 10 ans.

En 2017 Maïa Sandoz est artiste associée du Théâtre des Quartiers d'Ivry, CDN du Val de Marne pour la première saison de la Manufacture des Oeillets.

Maïa SANDOZ et Paul MOULIN


 

Nos créations


Stück Plastik, une pièce en plastique de Marius von Mayenburg (Lecture dans le cadre de "Piste d'envol" au Théâtre du Rond-Point puis production en cours pour création 18/19, Théâtre de Rungis, MC2 Grenoble, theâtre des Quartiers D'Ivry, Studio Théâtre d'Alfortville, théâtre des Quatres Saisons Gradignan)

Zaï Zaï Zaï Zaï, d'après la bande dessinée de FABCARO, pièce radiophonique a géométrie variable (Théâtre de Rungis, Fontenay en scène, festival PULP la ferme du Buisson)

L’abattage rituel de Gorge Mastromas de Dennis Kelly (Théâtre de Rungis, Théâtre-Studio d'Alfortville, théâtre de Chelles, Théâtre des Quartiers d’Ivry Centre Dramatique National du Val-de-Marne, C.C.A.S, Centre Dramatique d’Orléans Loiret Centre)

Femme non rééducable de Stefano Massini (lecture Festival Contre Courant, C.C.A.S, Théâtre des Quartiers d'Ivry)

Porno-Teo-Kolossal de Pier Paolo Pasolini(lecture Festival Contre Courant, C.C.A.S)

Le Moche / Voir Clair / Perplexe de Marius Von Mayenburg
(La Générale, Théâtre des Quartiers d’Ivry, Théâtre de Rungis, Festival Contre-Courant, C.C.A.S, 3T Chatellerault, le Familistère de Guise).

Baby Comme Bach (C.C.A.S, Festival Contre-Courant, Avignon 2015)

Le Moche de Marius Von Mayenburg (La Générale, Studio Théâtre d’Asnières, tournée CCAS, Théâtre Paris-Villette, Barbezieux, )

Sans le moindre scrupule mais avec le plus grand raffinement d’après Heiner Muller, (Lilas en scène, Festival 360, 2010)

Maquette Suicide de Maïa Sandoz (La Générale 2008, Nanterre-Amandiers 2009)